Il y a deux semaines, les pigeons voyageurs ont apporté aux villages de l'Été, du Printemps et de l'Hiver une lettre en provenance du Sanctuaire. Cette missive était signée de la main de l'Ollam en personne. Devant la gravité de l'événement, les émissaires du Sanctuaire sur place se sont tous empressés de passer le message à tous les habitants des villages.

Enfants de la Mère,

Aujourd'hui plus que jamais, le souvenir du Châtiment et des dérives de l'humanité doivent nous guider sur les voies bénies de la Mère. Au sein de ce Domaine, notre Sanctuaire a toujours eu à coeur de veiller sur Ses fidèles, mais certains se sont détournés de Son Chemin. Devant le triste constat de l'irréversible trahison du village de l'Automne, la Main de la Mère a renvoyé ses habitants à la terre.

En tant qu'Ollam, je porte le poids de ce tragique événement, car je n'ai pas su les guider vers l'harmonie. Je fais le voeu de ne plus laisser aucun village s'éloigner ainsi de la Voie de la Mère. Dans Son infinie bonté, Elle nous offre l'opportunité de reconstruire le village de l'Automne sur des bases saines. Nous devons tirer parti de cette erreur pour rétablir la stabilité de notre Domaine, en nous assurant ensemble que plus jamais ce village ne se détournera d'Elle.

Je vous demande de choisir onze habitants parmi les plus sages de votre village, ainsi qu’un de vos Tamans, pour qu'ils nous rejoignent au Sanctuaire. Des Tamans guerriers arriveront dans quelques jours pour conduire la délégation. Sur les terres sacrées de la Mère, nous déciderons ensemble de la meilleure façon de rebâtir le village de l'Automne.

Notre Ballam prévoit également de partir en expédition au village avec un membre de la Main de la Mère afin de prendre la mesure du travail à accomplir. Je vous demande donc dès maintenant de choisir trois personnes, parmi les onze membres de votre délégation, pour les accompagner dès votre arrivée au Sanctuaire.

Pour préserver l'harmonie,

Votre Ollam.

Deux à cinq jours après l'arrivée de ces missives, quatre Tamans guerriers se sont présentés aux villages. Ils ont mené les délégations au Sanctuaire sans incident grâce aux barrières de protection mobiles.

Après une cérémonie pour se recueillir sur la perte du village de l'Automne, le Ballam est parti avec trois représentants de chaque village rejoindre un soldat de la Main de la Mère resté sur place pour surveiller la restauration du village. Ils ont pris la direction du village de l'Automne après une courte nuit de repos.

Depuis maintenant cinq jours, les délégations vivent au rythme des messes et travaux du Sanctuaire en attendant le retour de l'expédition. Ils ont installé leur campement dans une prairie verdoyante. La nourriture est abondante sur ces berges fertiles et la vie semble plutôt agréable. En amont du fleuve, on dit que le village de l'Automne bénéficie de ces mêmes conditions de vie.

Enfin, la cloche sonne, annonçant que les membres de l'expédition sont en vue...


---

L’Aube d’Ailleurs est une association de jeux de rôles, jeux de sociétés, jeux de rôle grandeur nature, jeux de simulation, soirées enquêtes et reconstitutions historiques et assimilés. Elle vous propose au cours du jeu de rôle Grandeur Nature « La mort peut être douce » au Domaine de Denais du12 au 14 juin 2020 d’incarner un personnage fictif dans un univers médieval. Au cœur d’une société traumatisée par un châtiment ancien, les joueurs auront l’occasion d’intéragir entre eux dans le cadre d’un scénario qu’ils découvriront tout au long du GN.

GN prévu pour 40 joueurs et 10 PNJ, il s’orientera particulièrement vers un jeu d’ambiance. Les organisateurs chercheront à instaurer une atmosphère circonspecte, malsaine, dans laquelle les personnages devront dénouer des affaires politiques, régler leurs comptes personnels ou familiaux mais aussi se confronter à des problèmes qu’ils appréhendent bien mal…